Restek
Centre de ressources / Documentation technique / Quel degré de sensibilité pour un détecteur de fuites de gaz

Quel degré de sensibilité pour un détecteur de fuites de gaz ?

articleBanner
  • Protégez vos données et vos instruments ; détectez des fuites non décelées lors des tests de pression de votre GC.
  • Appareil à prix abordable qui évite un remplacement de colonne prématuré et des opérations de maintenance superflues.
  • Localisez facilement les micro-fuites.
 

Dans les appareils de chromatographie en phase gazeuse (GC), les fuites de gaz peuvent provoquer de nombreux problèmes analytiques, notamment un décalage des temps de rétention, des pics déformés et des montées de ligne de base. Les fuites peuvent également entraîner des dépenses superflues dus à la perte de gaz et à la réduction de la durée de vie des colonnes. Plus important, les fuites peuvent fausser les données chromatographiques et conduire à des résultats non concluants, voire erronés. Les détecteurs électroniques peuvent aider à prévenir tous ces problèmes, mais les modèles à sensibilité élevée peuvent être très onéreux et l’investissement n’est alors pas rentable. Quel niveau de sensibilité est réellement nécessaire pour protéger votre équipement et vos données avec un détecteur de fuites portatif ?

Souvent, les détecteurs électroniques sont présentés avec des valeurs nominales de détection en atm.cm3/s, ce qui n’indique pas clairement si la fuite est réellement problématique. Pour déterminer si un détecteur de fuites est capable d’identifier une fuite de gaz significative pour les analyses, il est possible de vérifier le taux de chute de pression sur une fuite mesurée et contrôlable. Très souvent, les fabricants des GC fournissent les instructions de vérification du taux de chute de pression, afin de déterminer si l’injecteur présente une fuite. Habituellement, il s’agit de fermer hermétiquement toutes les sorties de l’injecteur et de mettre le système sous pression. Lorsque l’injecteur est sous pression, le débit de gaz vecteur est coupé et le taux de chute de pression est surveillé. Par exemple, selon les instructions fournies par Agilent, une chute de plus de 0.5 psi en 10 minutes indique une fuite significative.

Pour déterminer si la sensibilité du détecteur électronique de fuites Restek est suffisante pour détecter une fuite du même niveau, nous avons créé une micro-fuite contrôlée et surveillé la pression à l’intérieur de l’injecteur. Pour cela, nous avons percé le septum au moyen d’une longueur de tube en silice fondue. Cette fuite a ensuite été mesurée en observant le taux de chute de pression, et ajustée en faisant varier la longueur ou le diamètre interne du tube. Avec un tube de 3 cm de longueur et de 15 μm de diamètre interne, la fuite créée provoquait une chute de pression de 0.3 psi en 10 minutes. Ce niveau aurait été acceptable selon le protocole de recherche de fuite fourni par Agilent. Le détecteur électronique de fuites Restek a facilement localisé la fuite, ce qui prouve que cet appareil relativement abordable est suffisamment sensible pour détecter des fuites considérées comme acceptables selon les protocoles d’essai de certains fabricants (Figure 1).

Figure 1 : Le détecteur électronique de fuites de gaz Restek est suffisamment sensible pour identifier une fuite contrôlée de faible débit, qui serait considérée comme acceptable selon l’essai de vérification du taux de chute de pression de l’instrument.

decorative

Les détecteurs électroniques de fuites sont des outils indispensables pour garantir l'étanchéité du système, car ils sont faciles à utiliser et ne nécessitent pas de mettre l'instrument hors service. Le détecteur électronique de fuites Restek est suffisamment sensible pour trouver les fuites qui peuvent endommager les colonnes et son prix abordable en fait une option très rentable pour protéger vos colonnes et vos échantillons.

GNAR2999A-FR