Restek
Centre de ressources / Documentation technique / Recherche de fuite dans un système GC

Recherche de fuite dans un système GC

L’absence de fuite améliore la productivité et réduit les temps d'arrêt

articleBanner

Trop souvent, les analystes nous disent être certains de ne pas avoir de fuite dans leur GC. Mais quel outil permet d'affirmer qu'un système analytique est parfaitement étanche ? Nous encourageons vivement tous les analystes à utiliser un détecteur électronique de fuites dans leur routine quotidienne, afin d’améliorer leurs performances analytiques, de réduire la recherche de pannes et d’éviter d'endommager les colonnes et les détecteurs sensibles. La recherche de fuites est à considérer comme de la maintenance préventive indispensable dont vous ne pouvez PAS vous passer. N’oubliez pas que les fuites peuvent générer d’importantes pertes de gaz de grande qualité et onéreux, réduire la durée de vie des filtres et des purificateurs, augmenter le "bleeding" des colonnes et la maintenance du système et des détecteurs. De plus, certains détecteurs comme les ECD peuvent être gravement endommagés en cas d’exposition à l’oxygène à la suite de fuites dans le système.

La recherche de fuites dans le système complet, et pas seulement dans le chromatographe, pendant les temps de maintenance et régulièrement par la suite, permet d'éviter de nombreux problèmes ou de les réduire au minimum. Contrairement aux systèmes HPLC où les fuites sont visibles, les fuites des systèmes GC peuvent être subtiles et difficiles à isoler sans équipement adéquat. C’est pourquoi nous recommandons de vérifier le système avant de commencer le cycle de conditionnement de la colonne et d’éliminer toutes les fuites avant de passer au conditionnement de la colonne et aux analyses.

  • Commencer par la source et le régulateur de pression du gaz vecteur et vérifier soigneusement chaque raccord et chaque connexion sur tout le trajet jusqu’au GC.
  • Arrêter le ventilateur du four et vérifier aussi tous les raccords, les adaptateurs et les connexions à l’intérieur du four.
  • Ne pas oublier de vérifier toutes les connexions entre les colonnes et les précolonnes, comme les connecteurs et les raccords Union : souvent, la recherche de fuite mène à une extrémité de colonne qui a été écrasée pendant l’installation.
 

Le meilleur moyen de rechercher les fuites dans un système de colonnes capillaires est d’utiliser un détecteur de fuites de gaz par conductivité thermique, comme le détecteur électronique de fuites de gaz Restek (réf. 28500). Cet appareil portable, fiable et relativement peu onéreux détecte la moindre trace de gaz vecteur, hélium ou hydrogène, sans contaminer le système. Les fuites des systèmes GC-MS peuvent être identifiées en surveillant les masses molaires de 28 (azote) ou de 32 (oxygène), ou en pulvérisant de l’argon à l'état gazeux autour des raccords et des connexions et en recherchant une masse de 40.

Attention : nous déconseillons fortement l’utilisation, en chromatographie capillaire, de détecteurs de fuites de gaz à liquide qui contiennent du savon ou des surfactants. Les fuites laissent ces substances pénétrer dans le système (par effet Venturi), où ils contaminent la colonne, rendant les analyses sensibles difficiles . En outre, les détecteurs de fuites de gaz à liquide peuvent provoquer des dommages irréversibles dans la phase stationnaire.

En résumé, chaque laboratoire GC devrait avoir accès à un détecteur électronique de fuites de gaz et tous les analystes devraient être formés pour utiliser cet outil à chaque nouvelle installation d’une colonne ou d’un raccord, à chaque changement de bouteille de gaz ou lorsqu’une recherche de panne est nécessaire. Pour réduire les risques d’endommagement de la colonne et du détecteur au minimum, ne JAMAIS conditionner une colonne sans avoir recherché les fuites dans le système au préalable ! N’oubliez pas : un système étanche vous fera gagner du temps à long terme.

GNAR3221-FR