Restek
Resource Hub / Video Library / Choisir un insert d’injection en GC

Choisir un insert d’injection en GC

Description 

(sous-titres disponibles en français)

Le transfert adéquat de l’échantillon de l’injecteur à la colonne est un paramètre essentiel pour une bonne séparation chromatographique en GC. Parmi les multiples facteurs qui jouent un rôle dans ce transfert d'échantillons, le premier est peut-être le choix du meilleur insert. Regardons de plus près ce qu'il se passe pendant les injections "split" et "splitless" pour comprendre comment choisir le bon insert d’injection.

Ressources complémentaires

 

Produits Restek associés

 

Transcription

Bonjour et bienvenue dans ce "Conseil Restek" où nous parlerons des inserts d'injection GC. Il se trouve que j'aime beaucoup les inserts d'injection GC. Je suis fasciné par ce petit morceau de verre qui fait une telle différence dans la qualité globale des analyses GC.
N’oubliez pas que c’est dans l’insert GC que l’échantillon passe, dans la plupart des cas, de l’état liquide à l’état gazeux avant d’être transféré en tête de colonne. Le succès de l’analyse dépend du déroulement de cette opération.Le choix de l’insert adéquat pour l’application est donc capital. C’est une décision importante mais heureusement, un nombre relativement restreint d’inserts convient dans la plupart des cas. De plus, le choix s’appuie principalement sur la technique d’injection utilisée.

Commençons par les injections "split". Le débit à l’intérieur de l’insert est généralement très rapide et le processus de vaporisation doit donc avoir lieu très rapidement et de façon reproductible et représentative. Il est donc important de mettre de la laine dans l’insert pour que l’échantillon puisse s’arrêter et être vaporisé. Surtout avec les passeurs d'échantillons qui injectent les échantillons très, très rapidement dans l’injecteur. La laine est souvent placée à l’endroit le plus chaud de l’injecteur pour favoriser cette volatilisation. Un insert droit avec de la laine est donc un bon choix pour la plupart des injections "split".

Par ailleurs, vous faites peut-être des injections "splitless". Et en mode "splitless", le débit à l'intérieur de l’insert est beaucoup plus lent mais la laine est quand même vivement recommandée pour arrêter l’échantillon lors de l’injection et lui permettre de se volatiliser. L'insert avec rétrécissement et laine est habituellement un bon choix pour la plupart des injections "splitless". Il permet de transformer l'échantillon en gaz et de le transférer dans la colonne de manière reproductible et représentative malgré ce débit bien plus lent.

Pour résumer : des inserts droits avec de la laine pour les injections "split", et des inserts avec rétrécissement et laine pour les injections "splitless". C’est seulement si la présence de laine pose problème qu'il convient d’explorer les autres géométries d'inserts disponibles.

J’adore les inserts. J’espère que vous les aimez aussi et je suis heureux que vous ayez regardé ce "Conseil Restek".

GNAV3656-FR